Other Social Sciences

Download Contribution a l histoire du mouvement psychanalytique by Freud Sigmund PDF

By Freud Sigmund

Show description

Read Online or Download Contribution a l histoire du mouvement psychanalytique PDF

Similar other social sciences books

Wittgenstein: on human nature

WITTGENSTEIN by means of Peter Hacker is a fifty nine web page essay on Wittgenstein's view of a specific type of psychological procedures that includes ache, goal, trust, realizing, and expectancies. The ebook units out to set up that this classification is an phantasm and doesn't relatively exist, and if this classification does exist, it isn't proper to our traditional, usual use of the English language.

Global Migration, Social Change, and Cultural Transformation

Via Elliott, Emory ( writer ) [{ worldwide Migration, Social switch, and Cultural Transformation by way of Elliott, Emory ( writer ) Nov - 15- 2007 ( Hardcover ) } ]

As Sociology (Instant Revision)

Can be shipped from US. Used books would possibly not comprise significant other fabrics, could have a few shelf put on, might include highlighting/notes, won't contain CDs or entry codes. a hundred% a reimbursement warrantly.

Additional resources for Contribution a l histoire du mouvement psychanalytique

Example text

Or, la modification dont les Suisses s'enorgueillissaient tant consistait précisément à diminuer théoriquement la valeur et l'importance dit facteur sexuel. J'avoue avoir vu dès le début dans « ce progrès » une concession excessive et dangereuse aux exigences de l'actualité. Les deux mouvements rétrogrades, en dissidence avec la psychanalyse, dont j'ai maintenant a établir le parallèle, se ressemblent encore en ce que, pour gagner la faveur du publie, ils mettent en avant certaines considérations d'un ordre élevé, affectent d'envisager les choses sub specie aeternitatis.

La psychanalyse a reconnu de bonne heure que tout symptôme névrotique n'existait qu'à la faveur d'un compromis. Il doit, de ce fait, satisfaire d'une façon quelconque aux exigences du moi en butte à ses tendances refoulées, présenter un avantage, offrir une possibilité d'utilisation efficace, faute de quoi il subirait le sort de la pulsion primitive refoulée. Le terme « maladie profitable » exprime assez bien cette situation ; on serait, en outre, autorisé à faire une distinction entre le profit pour ainsi dire primaire dont le malade bénéficie lors de l'apparition du symptôme, et un profit « secondaire » qui résulte de ce que le symptôme, s'il veut s'affirmer, est obligé de se combiner à d'autres intentions du moi, de prendre appui sur elles.

Or, la théorie d'Adler met un accent particulier sur ces détails faciles à établir et à constater, sans s'apercevoir le moins du monde que, dans un nombre incalculable de cas, le moi fait de la nécessité vertu en se complaisant, à cause de l'utilité qui s'y rattache, au symptôme, souvent des plus indésirables, qui s'est imposé à lui, comme lorsqu'il accepte l'angoisse comme moyen de sécurité. Le moi joue dans ces cas le même rôle que le clown de cirque qui, par ses gestes, cherche à persuader l'assistance que tous les changements qui se produisent dans le manège sont des effets de sa volonté et de ses commandements.

Download PDF sample

Rated 4.32 of 5 – based on 21 votes